Le CH d'Erstein...

Parce ce que la santé mentale peut concerner tout le monde

Découvrez le en images

Centre Hospitalier d'Erstein > Je suis un patient / un résident > Adultes (de 16 à < 70 ans) > Hospitalisation > Les frais de séjour

Les frais de séjours

Le séjour à l’hôpital n’est pas gratuit, il est donc indispensable à la personne hospitalisée de prendre connaissance de ces informations afin que le service social du CH d’Erstein puisse si besoin l’aider dans sa démarche.

Les coûts de fonctionnement du CH d’Erstein sont pris en charge en très grande partie par les caisses d’assurance maladie. Cependant, une partie du coût du séjour est à la charge du patient.

Ce qui est à la charge du patient (au 01/01/2016)

Prix de journée (ticket modérateur)

Il a pour objet de contribuer aux dépenses annuelles faites par l’hôpital pour assurer les soins aux hospitalisés.

Assuré social :
Il doit à l’hôpital le ticket modérateur qui est égal à 20% du prix de journée.
S’il dispose d’une complémentaire santé (mutuelle ou assurance), elle prendra en charge ce ticket modérateur. Le CH d’Erstein a passé avec les principaux organismes, des conventions de tiers-payant dispensant de faire l’avance.
Les 80% restants sont directement portés à la charge de l’Assurance maladie sur présentation de la carte vitale (une borne de mise à jour est à disposition au service des admissions).

Il existe plusieurs cas d’exonération du ticket modérateur.


Le prix de journée est pris en charge à 100 % par l’Assurance maladie dans les cas suivants (cas les plus fréquents) :

  • assuré(e) affilié(e) au régime local de l’Assurance Maladie
,
  • séjour d’une durée supérieure à 30 jours consécutifs,

  • séjour en rapport avec une affection de longue durée.

Non assuré social :


Le prix de journée est intégralement à la charge du patient, soit au 01/01/2016 : 390€ - (service enfant : 586€). Il convient qu’il prenne contact au plus vite avec l’assistant de service social référent du service d’hospitalisation.

Forfait journalier

Le forfait journalier a pour objet de couvrir une partie des dépenses relatives à l’hébergement : blanchisserie, restauration, entretien des locaux…

Le patient est affilié au régime local de l'Assurance Maladie : le forfait journalier est pris en charge par le Régime Local de l'Assurance Maladie.

Le patient dispose d’une complémentaire santé :
il faut vérifier si la complémentaire santé prend en charge le forfait journalier, et si oui, sur quelle durée (certains organismes ne prennent en charge qu’un nombre limité annuel de jours facturables).

Si la complémentaire santé prend en charge le forfait journalier : l’établissement a passé avec les principaux organismes des conventions de tiers-payant dispensant de faire l’avance des frais.

Si la complémentaire santé ne prend pas en charge l’intégralité des forfaits journaliers, il est conseillé de prendre contact au plus vite avec l’assistant de service social référent du service d’hospitalisation.

Le patient ne dispose pas d’une complémentaire santé :

Le forfait journalier est intégralement à sa charge. Il convient de prendre contact au plus vite avec l’assistant de service social référent du service d’hospitalisation.

Modalités de facturation et de paiement

Si des frais restent à charge, une facture est adressée au domicile du patient qui dispose d’un délai d’un mois pour payer à compter de l’émission de cette facture.



Il est possible de payer sur place au service des admissions, ou à la Trésorerie, au centre ville d’Erstein. Si le règlement n’est pas effectué dans les délais impartis, il s’expose à des poursuites financières.


Pour toute information complémentaire concernant une facture : s’adresser au service des admissions (03 90 64 20 00 et demandez le service des admissions).



En cas de difficultés financières :
Le patient doit solliciter l’assistante sociale du service où il est hospitalisé afin d’être appuyé dans ses démarches. En fonction de ses ressources, il est susceptible de bénéficier :

  • de la couverture maladie universelle (CMU) qui lui donnera droit aux prestations de l’assurance maladie,
  • de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C).