Le CH d'Erstein...

Parce ce que la santé mentale peut concerner tout le monde

Découvrez le en images

Centre Hospitalier d'Erstein > Pictocom > Éléments théoriques et principes d'utilisation des supports > Mise en place d'un répertoire pour un langage visuel commun > Le but

Le but

Afin que les enfants puissent mieux nous comprendre et se faire comprendre dans les différents lieux qu’ils fréquentent, nous avons cherché à mettre en place un répertoire de supports visuels communs à l’ensemble des institutions présentes à ce sous-groupe de réflexion.

En effet, les aides visuelles permettent de :

  • se repérer dans le temps et dans l’espace en aidant à la représentation de l’écoulement du temps, celui-ci n’est plus immédiat mais peut s’anticiper ; en aidant à la représentation de la permanence des objets, lieux et personnes,
  • soutenir l’expression afin que l’enfant puisse formuler des demandes et exprimer ses désirs en le mettant à une place de sujet,
  • aider à la compréhension de ce que nous formulons à l’enfant en rendant le message oral moins fugace et moins abstrait, le support imagé concrétise le mot (le niveau de compréhension orale et de perception auditive étant souvent déficitaires),
  • favoriser l’autonomie en structurant les activités, les personnes TED ayant du mal à planifier leurs actions,
  • centrer l’attention de l’enfant sur un objet,
  • construire le langage oral en travaillant la construction de la phrase, la perception de l’ordre des mots dans une phrase, en permettant l’évocation et l’acquisition de vocabulaire,
  • soutenir la relation par sa fonction tiers : les regards convergent vers cet objet qui vient médiatiser le lien,
  • faire fonction de contenance et de réassurance : manipuler concrètement les images permet de contenir la pensée, abaisse l’angoisse.