Le CH d'Erstein...

Parce ce que la santé mentale peut concerner tout le monde

Découvrez le en images

Centre Hospitalier d'Erstein > Je suis un patient / un résident > Personne âgée en résidence > Les modalités d'admission en USLD / EHPAD à partir de 60 ans

Les modalités d'admission en USLD / EHPAD à partir de 60 ans

Pour toute admission, un dossier administratif doit être fourni.
Il doit comprendre
:

  • une fiche de renseignements,
  • un engagement de paiement complété par tous les membres de la famille soumis à l'obligation alimentaire (conjoint et enfants),
  • une photocopie du livret de famille,
  • la carte d'identité,
  • la carte vitale ainsi qu'une attestation d'ouverture de droits auprès de l'organisme d'assurance maladie
  • un justificatif de ressources,
  • une attestation d'assurance à responsabilité civile,
  • une déclaration de choix de médecin-traitant,
  • une photocopie de la lettre de nomination sous tutelle, le cas échéant.

Le prix de journée comprend le forfait hébergement augmenté du tarif dépendance à votre     charge. A compter du 1er janvier 2016, les tarifs sont fixés selon le barème ci-dessous :

  • pour l'EHPAD : hébergement 54,07 € + dépendance 6,13 €
  • pour l'USLD : hébergement 53,10 € + dépendance 6,79 €

Notre établissement a conclu une convention avec le Conseil Général du Bas-Rhin prévoyant le versement direct de l’Allocation Personnalisée d’Autonomie (APA) à l’établissement, ne laissant à la charge du résident que la valeur du G.I.R. 5/6, quelque soit sa dépendance.

Les aides dont vous pouvez éventuellement bénéficier sous conditions de ressources :

  • l'allocation logement,
  • l'aide sociale, si les pensions de retraite ne sont pas assez élevées pour régler les frais de séjour. Dans ce cas précis, 90% des revenus sont reversés à l’aide sociale. Les 10% restant sont reversés au résident au titre de l'argent de poche. La demande de prise en charge par l’Aide Sociale Départementale est à déposer, le cas échéant auprès du Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de la commune où était domicilié le résident avant son entrée en EHPAD ou USLD et entraînera obligatoirement une enquête sociale des services du Conseil Général du Bas-Rhin aux fins de     connaître les ressources, revenus, capitaux et biens immobiliers du résident ainsi que les ressources des autres membres de la famille du résident tenus à la dette alimentaire (conjoint, père, mère, enfants, petits enfants, arrières petits-enfants...). Une prise en charge par l’aide sociale n’est en effet envisageable qu’au cas où l’ensemble des ressources disponibles ne permettraient pas de faire face à la dépense.